Je ne peux pas imaginer qu’il m’ai fallu autant…la huitième saison. C’est le temps qu’il m’a fallu pour venir ici. C’est vraiment magnifique“. Ce sont les paroles d’Anthony Boudain, l’auteur culte de la série télévisée „No réservation“, avec lesquelles il termine sont documentaire dédié à la Croatie sans cacher son enthousiasme concernant l’expérience vécue durant son voyage de quelques jours sur la cote croate.

Vous avez sans doute entendu parler de l’émission La cote croate diffusée sur Travel Chanell qui a été un réel succès et qui a reçu de nombreux commentaires positifs.

Bourdain a commencé son aventure culinaire en Croatie à Rovinj où il a dégusté des huitres et des crevettes. À Motovun, il a gouté aux tartuffes blanches tout juste sorties de terre dont il a comparé le prix à celui de quelques hamburgers. A Banjol il a dégusté différents poissons et crabes et dans la région de Zadar il s’est tourné vers du thon frais d’élevage. Sur l’île de Pag, il a mangé de la poulpe cuite sous la peka (couvercle de bronze recouverte de cendre) et du fromage. Il as été le plus impressionné par le rizotto au 5 viandes de Skradin et l’ excellent vin rouge qu’il y a bu en s’émerveillant: „C’est tellement bon“ et „ Pourquoi, oh, pourquoi il y a tant de bons vins dans ce pays“,  Il a finit sa dégustation par du poisson dans l’archipel des îles Kornati.

En regardant Bourdoin, il est difficile de ne pas avoir envie d’être à sa place.  Avec ce documentaire il a fait découvrir ce que chaque personne qui est venue au moin une fois en Croatie confirmera: La Croatie est un pays incroyablement beau avec des vins excellents et une nourriture excellente. Ou comme l’aura dit Boudain avec son style reconnaissable:

„Je n’avait aucune idée de la cuisine croate. Zéro. Aucune idée. C’est de la nourriture de première classe, des vins de première classe, du fromage de première classe. La prochaine chose énorme sera la Croatie. Vous n’êtes jamais venue? Vous êtes des idiots! Je suis un idiot!¨“

Si vous avez déjà visité la Croatie alors il ne vous reste rien d’autre que de revenir. Vous pouvez faire ce voyage l’année prochaine, seulement quelques clics vous en séparent sur www.adriagate.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here